L’imparfait en chanson : les vacances au bord de la mer

A l’exception du verbe « être », l’imparfait se forme de la manière suivante :

Etape 1 : Vous prenez la première personne du pluriel (nous) de l’indicatif présent et vous enlevez le « ons ».
Infinitif Présent (nous) Racine
Marcher (caminar) Marchons March –
Punir (castigar) Punissons Puniss –
Prendre Prenons Pren –

Etape 2 : vous ajoutez les terminaisons suivantes à la racine
Je

+ ais

Je marchais
Tu

+ ais

Tu marchais
Il

+ ait

Il marchait
Nous

+ ions

Nous marchions
Vous

+ iez

Vous marchiez
Ils

+ aient

Ils marchaient

Remarque  : être = j’étais, tu étais, il était, nous étions, vous étiez, ils étaient.

Exercice : observez les différents verbes à l’imparfait dans cette chanson : Les vacances au bord de la mer (Michel Jonasz)

On allait au bord de la mer
Avec mon père, ma sœur, ma mère
On regardait les autres gens
Comme ils dépensaient leur argent

Nous
Il fallait faire attention
Quand on avait payé le prix d’une location
Il ne nous restait pas grand chose

Alors on regardait les bateaux
On suçait des glaces à l’eau
Les palaces, les restaurants
On n’faisait que passer d’vant
Et on regardait les bateaux
Le matin, on s’réveillait tôt
Sur la plage, pendant des heures
On prenait de belles couleurs

On allait au bord de la mer
Avec mon père, ma sœur, ma mère
Et quand les vagues étaient tranquilles
On passait la journée aux îles
Sauf quand on pouvait déjà plus

Alors on regardait les bateaux
On suçait des glaces à l’eau
On avait l’coeur un peu gros
Mais c’était quand même beau

“En” et “Y” en francés

Les pronoms adverbiaux « en » et « y » n’existent pas en espagnol et se traduisent selon le contexte ou parfois ne se traduisent pas du tout !

Les pronoms « en » et « y » remplacent des compléments précédés des prépositions « de » et « à » 

Le « EN » peut remplacer :

– un nom précédé d’un article indéfini (un, une, des)
Ex : Vous avez des animaux ? – Oui, j’en ai ! Tiene animales ? Si, tengo

– un nom précédé d’un article partitif (du, de la, des)
Ex : Tu veux du vin? – Oui, j’en veux. Quieres vino ? Si, quiero.

– un nom précédé d’un terme de quantité. Il faut alors répéter ce terme.
Ex : Vous désirez un kilo de cerises ? – Oui, j’en désire un kilo. Desea un kilo de ceresas ? Si, deseo un kilo.

On utilise également « en » avec les verbes se construisant avec « de + quelque chose »
Ex : Elle parle de son passé ? – oui, elle en parle. Habla de su pasado ? Si, habla de eso.
Ex : Il revient de Montpellier ? – oui, il en revient. Vuelve de Montpellier ? Si, vuelve de allí.

Le « Y » peut remplacer :

– un complément de lieu
Ex : Isabelle va à la Sagrada Familia – Isabelle y va. Isabelle va a la Sagrada Familia. Isabelle va allí.

– un nom de chose précédé de la préposition « à »
Ex : Il pense à faire ses devoirs – Il y pense. Piensa en hacer sus deberes. Él piensa en ello. 

La situation dans l’espace (Au ? À ? En ?)

Le genre des pays :

FÉMININS tous les pays terminant en –E.

Exemple : La France, l’Espagne

!!!!! Exceptions : Le Mexique, le Cambodge, Le Zaïre….

MASCULINS tous les autres : le Royaume-Uni, le Portugal

Avec les verbes « être », « travailler », « vivre », « étudier ».

MASCULIN

FEMININ

PLURIEL

PAYS

AU

au Brésil

au Portugal

au Danemark

EN

en Irlande

en France

en Argentine

AUX

aux États-Unis

aux Pays bas

VILLES

À  Madrid

REGIONS

AU

au Texas

au Nevada

EN

en Floride

en Californie

  • Les 5 continents sont féminins donc « EN » : Asie, Amérique, Afrique, Océanie, Europe.

  • Attention avec les pays masculins commençant par une voyelle, « EN » : en Iran (“au Iran” ne sonne pas bien)
  • Des irrégularités : À Cuba, À Hawai (et non pas “En cuba, en Hawaï)

Avec les verbes « venir » et « revenir »

MASCULIN

FEMININ

PLURIEL

PAYS

DU

du Brésil

du Portugal

du Danemark

DE

d’Irlande

de France

d’Argentine

DES

des États-Unis

des Pays Bas

VILLES

DE

 de Barcelone…

REGIONS

DU

du Texas

du Nevada

DE

de Floride

de Californie

Exercice : essayez de faire des phrases avec les verbes proposés 🙂 

Francis Cabrel, « Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai)

Bonjour à tous.

L’exercice du jour est de retrouver les différents temps et modes des verbes. Je vous aide en mettant une couleur différente :

En vert, c’est le  ??????

En bleu, c’est le  ????????

En violet, c’est le  ????????

En rose, c’est le  ????????

En rouge, c’est le  ?????

En orange, c’est le  ??????

Mon enfant nue sur les galets
Le vent dans tes cheveux défaits
Comme un printemps sur mon trajet
Un diamant tombé d’un coffret
Seule la lumière pourrait
Défaire nos repères secrets
Où mes doigts pris sur tes poignets
Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai

Quoi que tu fasses
L’amour est partout où tu regardes
Dans les moindres recoins de l’espace
Dans le moindre rêve où tu t’attardes
L’amour comme s’il en pleuvait
Nu sur les galets

Le ciel prétend qu’il te connaît
Il est si beau c’est sûrement vrai
Lui qui ne s’approche jamais
Je l’ai vu pris dans tes filets

Le monde a tellement de regrets
Tellement de choses qu’on promet
Une seule pour laquelle je suis fait
Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai
Quoi que tu fasses
L’amour est partout où tu regardes
Dans les moindres recoins de l’espace
Dans le moindre rêve où tu t’attardes
L’amour comme s’il en pleuvait
Nu sur les galets

On s’envolera du même quai
Les yeux dans les mêmes reflets
Pour cette vie et celle d’après
Tu seras mon unique projet

Je m’en irai poser tes portraits
A tous les plafonds de tous les palais
Sur tous les murs que je trouverai
Et juste en dessous, j’écrirai

Que seule la lumière pourrait

Et mes doigts pris sur tes poignets
Je t’aimais, je t’aime, je t’aimerai

El futuro del indicativo con Diane Tell

Formation :

Infinitif (sans le « e » final pour les verbes qui finissent par «e »

+ ai, as, a, ons, ez, ont

Parler

Finir

Prendre

Je parlerai finirai prendrai
Tu parleras finiras prendras
Il, Elle, On parlera finira prendra
Nous parlerons finirons prendrons
Vous parlerez finirez prendrez
Ils, Elles parleront finiront prendront

Lors d’un billet précédent, nous avons vu quelques irrégularités (être, avoir, etc.) et l’emploi du futur dans une proposition subordonnée temporelle (et non pas le subjonctif comme en espagnol).

La remarque du jour : Les verbes en -yer changent l’”y” en “i” devant un “e” muet.

Exemple : appuyer (apoyar).

j’appuierai
tu appu
ieras
il appu
iera
nous appu
ierons
vous appu
ierez,
ils appu
ieront

Beaucoup de verbes au futur dans cette chanson de Diane Tell « La légende de Jimmy » : des verbes réguliers et des irréguliers !

Je l’aimerai (querré)
Tu me
donneras (darás)
Je me
donnerai
Je n’
irai (iré)
Tu
seras (seré)
Celui qui le
remplacera (sustituirá)
Je
revivrai (reviviré)
Il y
aura (habrá)
Le temps
passera(pasará)
Il
restera (quedará)

El imperativo en francés con Marc Lavoine

L’impératif est un temps beaucoup plus facile en français qu’en espagnol !

L’impératif n’existe qu’avec « tu », « nous» et « vous » (mais nous n’utilisons pas les pronoms).

Formation ? Comme le présent de l’indicatif mais pour les verbes en ER, il n’y a pas de -s à la fin de la deuxième personne du singulier.

Exemples :

Verbes en -ER    Parler

Verbes en -IR : Finir

verbes en -RE

Présent

Impératif

Présent

Impératif

Présent

Impératif

(tu)

parles

parl!

finis

finis !

prends

prends !

(nous)

parlons

parlons !

finissons

finissons !

prenons

prenons !

(vous)  

parlez

parlez !

finissez

finissez !

prenez

prenez !

Les verbes avoir (aie/ayons/ayez) et être (sois/soyons/soyez) sont irréguliers.

Observez les verbes à l’impératif avec cette chanson de Marc Lavoine.


Parle-moi des simples choses
Emmène-moi à l’opéra
Offre-moi des roses et des camélias
Parle-moi des jolies choses
Des cahiers du cinéma
Et des questions qu’on se pose dès les premiers pas

Parle-moi des mirabelles
Et d’un violon sur le toit
Donne-moi des ailes et du chocolat
Parle-moi du bleu du ciel
Dans un restaurant chinois
Offre-moi du miel du bout de tes doigts

Parle-moi de tes silences
Avec ta bouche et tes bras
Entre dans la danse et danse avec moi
Parle-moi de ces distances
Qui ne nous séparent pas
Dis-moi que l’amour ne s’arrête pas

Parle-moi des simples choses
Emmène-moi à l’opéra
Offre-moi des roses et des camélias
Parle-moi des jolies choses
Des cahiers du cinéma

Dis-moi que l’amour ne s’arrête pas

Expresión escrita : una corrección individual para celebrar los 4 meses de Dr. Benji.

¡El tiempo pasa muy rápido! Para los 10 primeros lectores que me sigan en Facebook y que dejen un comentario en mi blog, les corregiré una redacción. Dejad un comentario y os contactaré por mail.

Los temas propuestos:

Principiante: Présente-toi! Preséntate!

Principiante + : Qu’est-ce tu as fait ce week-end ? OU Qu’est-ce que tu feras ce week-end ? (¿Qué has hecho este fin de semana O ¿Qué harás este fin de semana?)

Intermedio: Raconte ton meilleur souvenir de vacances.

Intermerdio + : Raconte ton meilleur souvenir d’enfance.

Avanzado: Es-tu d’accord avec cette phrase : le français ne sert à rien, l’anglais suffit ?

Avanzado + : que doit faire l’Europe pour sortir de la crise?

A très bientôt 🙂 

El futuro del indicativo con Claude Nougaro

Formation :

Infinitif (sans le « e » final pour les verbes qui finissent par «e »

+ ai, as, a, ons, ez, ont

Parler

Finir

Prendre

Je parlerai finirai prendrai
Tu parleras finiras prendras
Il parlera finira prendra
Nous parlerons finirons prendrons
Vous parlerez finirez prendrez
Ils parleront finiront prendront

Quelques irrégularités :

Être : je serai, tu seras…

Avoir : j’aurai, tu auras….

Aller : j’irai, tu iras

Faire : je ferai, tu feras…

Pouvoir : je pourrai, tu pourras

Vouloir : je voudrai, tu voudras,

Venir : je viendrai, tu viendras

Voir : je verrai, tu verras

Une remarque importante : en français, on emploie le futur dans une proposition subordonnée temporelle (et non pas le subjonctif comme en espagnol).

Exemples :

Je lui dirai dès qu’il arrivera (en cuanto llegue, se lo diré)

Qu’est-ce que tu feras lorsque ton contrat prendra fin ? Qué harás cuando termine tu contrato ?


Beaucoup de verbes au futur dans cette chanson de Claude Nougaro : des verbes réguliers et des irréguliers !

Ah, tu verras, tu verras
Tout recommencera, tu verras, tu verras
L’amour c’est fait pour ça, tu verras, tu verras
Je ferai plus le con, j’apprendrai ma leçon
Sur le bout de tes doigts, tu verras, tu verras
Tu l’auras, ta maison avec des tuiles bleues
Des croisées d’hortensias, des palmiers plein les cieux
Des hivers crépitants, près du chat angora
Et je m’endormirai, tu verras, tu verras
Le devoir accompli, couché tout contre toi
Avec dans mes greniers, mes caves et mes toits
Tous les rêves du monde

Ah, tu verras, tu verras
Tout recommencera, tu verras, tu verras
La vie, c’est fait pour ça, tu verras, tu verras
Tu verras mon stylo emplumé de soleil
Neiger sur le papier l’archange du réveil
Je me réveillerai, tu verras, tu verras
Tout rayé de soleil, ah, le joli forçat!
Et j’irai réveiller le bonheur dans ses draps
Je crèv’rai (crèverai) son sommeil, tu verras, tu verras
Je crèv’rai le sommier, tu verras, tu verras
En t’inventant l’amour dans le cœur de mes bras
Jusqu’au matin du monde

Ah, tu verras, tu verras
Tout recommencera, tu verras, tu verras
Le diable est fait pour ça, tu verras, tu verras
Je ferai le voyou, tu verras, tu verras
Je boirai comme un trou et qui vivra mourra
Tu me ramasseras dans tes yeux de rosée
Et je t’insulterai dans du verre brisé
Je serai fou furieux, tu verras, tu verras
Contre toi, contre tous, et surtout contre moi
La porte de mon cœur grondera, sautera
Car la poudre et la foudre, c’est fait pour que les rats
Envahissent le monde

Ah, tu verras, tu verras
Tout recommencera, tu verras, tu verras
Mozart est fait pour ça, tu verras, entendras
Tu verras notre enfant étoilé de sueur
S’endormir gentiment à l’ombre de ses sœurs
Et revenir vers nous scintillant de vigueur
Tu verras mon ami dans les os de mes bras
Craquer du fin bonheur de se sentir aidé
Tu me verras, chérie, allumer des clartés
Et tu verras tous ceux qu’on croyait décédés
Reprendre souffle et vie dans la chair de ma voix
Jusqu’à la fin des mondes

Ah, tu verras, tu verras

El presente de subjuntivo con Céline Dion

Le subjonctif présent :

radical de la 3ème personne du pluriel du présent de l’indicatif (sauf exceptions)

+

terminaisons (e, es, e, ions, iez, ent).

Exemples :

Danser Finir Vendre
Indicatif présent : ils dansent Indicatif présent : ils finissent Indicatif présent : ils vendent
Que je danse Que je finisse Que je vende
Que tu danses Que tu finisses Que tu vendes
Qu’il danse Qu’il finisse Qu’il vende
Que nous dansions Que nous finissions Que nous vendions
Que vous dansiez Que vous finissiez Que vous vendiez
Qu’ils dansent Qu’ils finissent Qu’ils vendent
  • Il existe des radicaux irréguliers : être, avoir, savoir, faire, aller…
  • Ce sont toujours les mêmes terminaisons sauf pour le verbe être et avoirEtre : sois, sois, soit, soyons, soyez, soient) Avoir (aie, aies, ait, ayons, ayez, aient)

Observez les différents subjonctifs dans la chanson de Céline Dion, dont notamment celui du verbe « savoir » (que je sache, que tu saches, etc.).

J’ai compris tous les mots, j’ai bien compris, merci
Raisonnable et nouveau, c’est ainsi par ici
Que les choses ont changé, que les fleur ont fané
Que le temps d’avant, c’était le temps d’avant
Que si tout zappe et lasse, les amours aussi passent

Il faut que tu saches

J’irai chercher ton cœur si tu l’emportes ailleurs
Même si dans tes danses d’autres dansent tes heures
J’irai chercher ton âme dans les froids dans les flammes
Je te jetterai des sorts pour que tu m’aimes encore

Fallait pas commencer m’attirer me toucher
Fallait pas tant donner, moi je sais pas jouer
On me dit qu’aujourd’hui,
On me dit que les autres font ainsi

Je ne suis pas les autres
Avant que l’on s’attache, avant que l’on se gâche

Je veux que tu saches

J’irai chercher ton cœur si tu l’emportes ailleurs
Même si dans tes danses d’autres dansent tes heures
J’irai chercher ton âme dans les froids dans les flammes
Je te jetterai des sorts pour que tu m’aimes encore

Je trouverai des langages pour chanter tes louanges
Je ferai nos bagages pour d’infinies vendanges
Les formules magiques des marabouts d’Afrique
J’les dirai sans remords pour que tu m’aimes encore

Je m’inventerai reine pour que tu me retiennes
Je me ferai nouvelle pour que le feu reprenne
Je deviendrai ces autres qui te donnent du plaisir
Vos jeux seront les nôtres, si tel est ton désir

Plus brillante plus belle pour une autre étincelle
Je me changerai en or pour que tu m’aimes encore.


Pronunciación en Francés : los verbos (en ER) conjugados al presente en frances

Bonjour,

Au présent de l’indicatif, on conjugue les verbes du premier groupe ceux en ER (sauf “aller”) comme ceci :

PARLER + terminaisons (e, es, e, ons, ez, ent)

Cela fait :

Je parle

Tu parles

Il parle

Nous parlons

Vous parlez

Ils parlent

Vous trouverez mes conseils de prononciation avec une faute en espagnol (que beaucoup de français font !). Pour moi aussi, c’est difficile d’apprendre une langue : verbes premier groupe