Archivo de la categoría: Cómo aprender francés ?

Enfin des manuels pour enseigner en entreprise !

Je vous avais déjà dit que j’appréciais beaucoup différents ouvrages de la maison d’édition CLE International, tels que :

Malgré ces excellents manuels, je me suis rendu compte que certains apprenants n’arrivaient pas à passer au niveau supérieur. Je m’explique : alors que nous étions en train de finir un « Grammaire en dialogues » niveau débutant ou intermédiaire, je me suis dit « Aïe, il n’y a pas suffisamment d’acquis pour passer au niveau supérieur ».

C’est alors que j’ai décidé, en accord avec les ressources humaines de chaque entreprise, d’utiliser Quartier d’Affaires, livre de français sur objectif spécifique (FOS).

Je dois vous l’avouer : je n’étais pas un grand fan des manuels FOS. J’ai dû donner des cours dans des entreprises qui voulaient une chose ou une autre, mais sans les bases : « on veut qu’il téléphonent aux clients, mais pas de conjugaison ». Justement, Quartier d’Affaires intègre subtilement la grammaire et la conjugaison dans un contexte professionnel bien pensé.

Désormais, pour les débutants, j’utilise d’abord Quartier d’Affaires A1 et en complément Grammaire en Dialogues niveau débutant.

Pour ceux qui bloquent après Grammaire en Dialogues niveau débutant, j’utilise Quartier d’Affaires A2, voire même B1.

Et pour ceux qui ont étudié Grammaire en dialogues niveau intermédiaire, je choisis Quartier d’affaires B1 : la grammaire est facile pour eux, mais cela permet de la revoir et d’acquérir enfin plus de vocabulaire professionnel.

Ce que j’aime :

  • La présentation : claire, nette et professionnelle. C’est un beau livre, agréable à travailler.
  • Les différentes activités : concrètes et précises. Peu à peu, en nouant une relation de confiance avec les apprenants, ils ont pu me parler de leur entreprise.
  • L’entrainement aux examens : excellente idée ! Car je prépare les apprenants à passer différents examens, en accord avec les RH. Très bonne technique pour les motiver, car vous savez que la motivation des apprenants en entreprise est très fluctuante. J’ai motivé 22 candidats pour présenter un DELF ou un DALF (et ils l’ont tous eu, sauf une).
  • La qualité des audios et vidéos : naturels et dynamiques.

Ce que je n’aime pas ou moins :

  • Les audios sont sur CD. Les maisons d’édition qui mettent encore les audios sur CD presque 10 ans après le premier IPad ont pris un léger retard. C’est fini l’enseignement avec le poste CD (vieux, ne marchant presque plus) et les ordinateurs n’ont plus de lecteur CD. Il est vraiment temps de passer à la clé USB ou de permettre à l’enseignant et l’apprenant de télécharger les audios et vidéos en ligne.
  • Les tâches : j’en comprends l’utilité, mais ce n’est pas pour moi : les cours durent entre 1 et 2 heures, je ne peux pas m’y atteler.
  • Il manque des exercices : mais pour cela, le Cahier d’activités est là. J’imagine qu’ils séparent les deux pour ne pas que le Livre de l’élève soit onéreux. Le problème est qu’aucune entreprise n’achète le Cahier d’Activités, par souci d’économie (et vous savez que cela marche comme cela en entreprise) et parce qu’ils savent que certains salariés ne font pas leurs devoirs. En conséquence, je propose aux apprenants d’acheter eux-mêmes le Cahier d’activités. Evidemment, les meilleurs le font, progressent plus vite, et je les change de groupe. C’est donc une bonne idée si vous enseignez dans plusieurs groupes. Sinon, vous allez vous retrouver à donner des cours entre un A1 laborieux et un C1 dans deux ans…

En tout cas, un grand merci à CLE International qui l’emporte haut la main sur les autres !

Grammaire en dialogues, la nouvelle édition

 

Je viens de recevoir la nouvelle édition de ce livre, que j’utilise avec tous les apprenants. Comme d’habitude, il offre ce que j’apprécie le plus :

  • Des dialogues de la vie réelle
  • Des points de grammaire correctement expliqués
  • Des exercices formateurs
  • Un apprentissage progressif qui évite des périodes trop difficiles si l’enseignant maîtrise bien ce livre

De plus, la nouvelle version s’est améliorée sur ces points-ci :

  • Il y a une table de conjugaison, toujours utile
  • Une présentation en couleur
  • De nouveaux dialogues lors des bilans.
  • Les numéros de pistes sont écrits sur chaque dialogue, gain de temps pour l’enseignant

Ce que je regrette :

  • Toujours rien sur les verbes du 2ème groupe, les temps progressifs
  • Des points de grammaire sont parfois trop légèrement abordés (« mieux » et « meilleur »)
  • Une vision ancienne des relations hommes/femmes « Maman cherche les affaires de tout le monde », « Maman fait un gâteau », « La copine déjeune avec une amie pendant que l’homme travaille ».

En tout cas, ce livre représente pour moi le principal outil d’apprentissage, un indispensable. Merci à la maison d’édition CLE international pour ce travail.

Cómo aprender francés, o un idioma en general ?

On me demande souvent comment peut-on apprendre le français en vivant à Barcelone ? Avant de vous répondre, réfléchissons sur les différents moyens à notre disposition.

  1. Las clases en una escuela de idiomas

Points positifs

Points négatifs

  • Un bon moyen (medio) pour apprendre une langue.

  • Bons marchés (baratos), mais il faut payer le mois en cours (pagar el mes corriente)

  • Professeurs expérimentés.

  • Souvent, tu reçois un livre

  • Groupes parfois surchargés (sobrecargados) (jusqu’à 40 étudiants !)

  • Cours non personnalisés (no personalizados).

  • Cours parfois ennuyeux (aburridos).

  • Très difficile d’apprendre à prononcer.

  • Horaires rigides.

  • Souvent des frais (gastos) d’immatriculations

  1. Las clases en pequeños grupos con un profesor particular

Points positifs

Points négatifs

  • Très bon moyen pour apprendre une langue

  • Des cours bon marchés, (le livre n’est en général pas fourni)

  • Un professeur généralement expérimenté.

  • Horaires rigides.

  • Impossible de faire un cours plus difficile ou moins difficile à la demande d’un seul étudiant.

  • La prononciation n’est pas encore travaillée suffisamment. Un andalou n’a pas les mêmes problèmes au niveau de la prononciation qu’un catalan, qu’un péruvien ou un argentin…

  1. La clase particular con un profesor

Je parle du professeur diplomé et qui a déjà enseigné dans sa vie, pas de l’étudiant français (que nous verrons après).

Points positifs

Points négatifs

  • Excellent moyen pour apprendre une langue.

  • Horaires flexibles.

  • Cours personnalisés. Vous pouvez demander à votre professeur « je veux travailler le passé composé » et votre professeur va vite se rendre compte s’il doit ralentir le rythme ou au contraire l’accélérer.

  • Prononciation travaillée très correctement.

  • méthode la plus chère (caro) : entre 14 et 25 euros par heure selon les modalités (au domicile du professeur, chez l’étudiant). Plus le professeur est demandé, plus ses prix augmenteront.

  • Il y a (hay) profesores malos y caros.

  1. El alumno francés

Il y a beaucoup d’étudiants français en Erasmus ou en stage, qui proposent des cours de français (vous trouverez aussi des femmes au foyer (amas de casa), des chômeurs (parados)…

Points positifs

Points négatifs

  • bons marchés  : de 8 à 12 euros de l’heure.

  • Personnes souvent sympathiques.

  • Très grande flexibilité.

  • Aucune expérience (ninguna experiencia), aucun professionnalisme. Habláis español, pero podéis enseñarlo a personas extranjeros ?

  1. Las paginas web y los libros.

Points positifs

Points négatifs

  • Les sites internet sont en général gratuits et les livres coûtent de 8 à 50 euros.

  • Trabajáis cuando queréis, sobre los temas que queréis.

  • Des exercices et souvent des bonnes leçons.

  • Sur internet, des questions possibles sur un forum

  • Sur internet, souvent aucune explication pour le corrigé (vous ne savez pas pourquoi vous avez eu faux).

  • Personne ne vous expliquera directement le cours.

  • Vous devez vous motiver vous-mêmes !

  • La prononciation n’est pas travaillée correctement.

Entonces, qué hacer ?

En fait tout dépend de votre motivation, de votre budget, de votre disponibilité et de votre caractère. Toutefois, de par mon expérience comme professeur de français et pour avoir appris l’espagnol, voici des parcours possibles.

Método n° 1 : La mas barata, pero con un riesgo de fracaso.

  • Sites internets. J’ai appris (en partie) l’espagnol par ce site, il existe le même pour le français : Français facile.

  • Un petit livre de conjugaison et de grammaire.

  • Écoutez de la musique française, regardez des films en français.

  • Parlez une heure avec un français (un étudiant ou pourquoi pas un intercambio de idiomas).

Método n°2 : Eficaz, un poco mas cara, pero a veces aburrida.

(internet + livres + culture française + étudiant) + une école de langues.

Método n° 3 : Buena relación calidad/precio pero una carencia de personalización

(internet + livres + culture française + étudiant) + un cours particulier en groupe de 4 personnes maximum.

Método n° 4 : El mas seguro, pero el mas caro.

(internet + livres + culture française) + un professeur particulier pour un cours particulier (1 à 3 heures par semaine).

Personnellement, j’ai appris l’espagnol par la méthode n°1, mais cela convient aux personnes ayant une forte motivation et très indépendantes.

Qué pensais de todo esto ? Otros consejos ? Qué habéis hecho para aprender otro idioma ?