Bonjour,

Voici une liste de mots du français familier que j’utilise. Très utiles pour ceux qui vont souvent en France !

La bagnole = la voiture

Grouille-toi, magne-toi != Dépêche-toi !

Se barrer, se casser = irse

Chialer = pleurer

Une clope = un cigarro

Je m’en fous = ça m’est égal

Glander = se reposer, ne pas travailler

Je suis crevé = je suis épuisé

Les chiottes = les toilettes

Fringues = vêtements

Être pété de fric, de thunes, d’oseille = être riche

Avoir les boules = être énervé

Se la péter, faire le kéké = se vanter

Un con, une conne (très familier) = personne très bête

J’en ai marre, ça me gonfle = je n’en peux plus

Rigoler = rire

Se marrer = s’amuser

La bringue = la fête

Un mec, un gars, un type = un tio, un chaval

Piquer = voler (robar)

Le boulot = le travail

Et vous, vous utilisez d’autres mots ? 🙂

4 comentarios sobre “El francés coloquial (le français familier)

  1. A mí me gusta mucho utilizar “caisse”, además de “bagnole” para coche. Y “se viander” o “se prendre une gamelle” para decir que alguien se ha caído o chocado, jaja!

  2. Dans ma région “chialer”, ça veut dire plus “geindre” que “pleurer”.

    Parmi mes expressions familières préférées, il y a…

    Lève-toé pas les poèles des jambes! = Ne te lève pas les poils des jambes!
    = Ne t’énerve pas si facilement ou pour si peu

    Ne pas avoir frette (froid) aux yeux – Ne pas avoir peur d’exprimer sa pensée

    Avoir la peau du ventre qui se colle dans le dos = avoir très faim
    Ex: J’ai la peau du ventre qui me colle dans le dos.

    Ça me tète = Ça “suce” toute ma patience. Ça me frustre, m’exaspère

    Ça me brûle = Ça me fâche, me frustre, m’exaspère

  3. Le français étant assez difficile et riche, ne vaut-il pas mieux apprendre des mots simples
    que de retenir du vocabulaire familier. Je ne crois ps que certaines expressions soient bonnes à enseigner aux étrangers.*
    Beaucoup de jeux de mots, beaucoup d’expressions et proverbes déjà riche et apprendre
    et comprendre.
    Il pleut des cordes..
    Oeil pour oeil, dent pour dent….

    1. Bonsoir Samuel, je suis plutôt d’accord. En fait, je ne les enseigne pas, sauf à des étudiants d’un très bon niveau.
      Mais si on parle trop académiquement, ils ne comprennent pas grand chose après. Il faut un bon équilibre 🙂

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s